1959 - 1961

Le PRYTANEE MILITAIRE de La Flêche(Sarthe,France)

Préparation du concours de l’Ecole militaire de SAIN.                                                                                      

Lire la suite

À voir aussi : Les Écoles Militaires

1961 - 1963

L’École militaire de SAINT-CYR, à COETQUIDAN

Raymond Germanos intègre la 4ème compagnie, 4ème section de l’école militaire de SAINT-CYR.                                                                                      

Lire la suite

À voir aussi : Les Écoles Militaires

1963 - 1964

L’École d’Application de l’infanterie (E.A.I) de Saint-Maxent

Raymond Germanos est promu au grade de lieutenant le 1er octobre 1964. La mission de l’E.A.I. est de donner une formation de qualité aux jeunes lieutenants et sous-lieutenants, tout en poursuivant l’instruction des élèves sous-officiers.

Lire la suite

À voir aussi : Les Écoles Militaires

1964 - 1967

129e Régiment d’Infanterie, Constance, République Fédérale d’Allemagne

Raymond Germanos y sert de 1964 de 1967.                                                                                      

Lire la suite

À voir aussi : Les Unités Militaires

1967 - 1970

2e Compagnie du 2e REP, Calvi

En tant que Chef de Section, Raymond Germanos participe avec son unité à une intervention au Tchad. Le 2e régiment étranger de parachutistes (2e REP), seul régiment parachutiste de la Légion étrangère encore en activité, est l’un des quatre régiments d’infanterie de la 11e brigade parachutiste.

Lire la suite

À voir aussi: Les Unités Militaires

1970 - 1971

39e Promotion à l’École d’État Major de Compiègne

Le Capitaine Raymond Germanos intègre la 39e Promotion à l’École d’État Major.

Lire la suite

À voir aussi : Les Écoles Militaires

À voir aussi: Les Grades Militaires

1971 - 1972

3e Compagnie du 2e REP

Raymond Germanos prend le commandement de la 3e Compagnie du 2e REP.                                                                                      

Lire la suite

À voir aussi: Les Unités Militaires

1974 - 1976

Direction du Personnel de l’Armée de Terre

Raymond Germanos prend la Direction du Personnel de l’Armée de Terre. La Direction des Ressources Humaines de l’Armée de Terre coordonne les opérations de recrutement et administre le personnel.                                                                                      

À voir aussi: Les Grades de l’Armée de Terre

1977 - 1979

École Supérieure de Guerre

Raymond Germanos intègre l’École Supérieure de Guerre (ESG). Celle-ci a pour mission de former les officiers de l’armée de terre destinés au commandement interarmées et au service d’état-major.

Lire la suite

À voir aussi : Les Écoles Militaires

1979 - 1984

2e REP

Raymond Germanos est à nouveau affecté au 2e REP en tant que Chef du Bureau Opération Instruction. Il y sera promu Lieutenant-Colonel en 1980 et participera notamment à l’opération « Barracuda » en RCA en qualité de Chef d’État Major. Muté au Bureau d’Études de l’État Major en 1981, il sera promu au grade de colonel en 1983 et reçoit le commandement du 2e REP en juillet 1984.

Lire la suite

À voir aussi: Les Unités Militaires

À voir aussi: Les Grades Militaires

1984 - 1987

Centre des Hautes Études Militaires

Raymond Germanos devient auditeur au Centre des Hautes Études Militaires (CHEM). Depuis 1952, le CHEM forme chaque année une trentaine de colonels, capitaines de vaisseau ou équivalents appelés à de hautes responsabilités.

Lire la suite

À voir aussi : Les Écoles Militaires

1984 - 1987

Institut des Hautes Études de Défense Nationale

Raymond Germanos devient auditeur à l’Institut des Hautes Études de Défense Nationale (IHEDN) qui est un établissement public administratif français d’expertise et de sensibilisation en matière de défense, placé sous la tutelle directe du Premier Ministre, fondé en 1936.

Lire la suite

À voir aussi : Les Écoles Militaires

1987 - 1989

Cabinet militaire du Ministère de la Défense

Raymond Germanos est nommé chef adjoint au Cabinet militaire du Ministre de la Défense en 1987. En 1989, il est admis en 1er section des officiers généraux et devient ensuite chef du Service d’Information et des Relations Publiques des Armées (SIRPA) et occupera ce poste durant la guerre du Golfe.

À voir aussi : Les Écoles Militaires

1991 - 1993

11e Division Parachutiste

Raymond Germanos prend le commandement de la 11e Division Parachutiste de 1991 à 1993, où il devient Général de Division. La Division Parachutiste de l’Armée de Terre française, à dominante infanterie, est composée de troupes aéroportées et spécialisées dans le combat aéroporté et l’assaut par air. Sa vocation prioritaire est la projection dans l’urgence afin de fournir une première réponse à une situation de crise.

Lire la suite

À voir aussi: Les Unités Militaires

1994

Force d’Action Rapide

Raymond Germanos est nommé chef adjoint au général commandant de la Force d’Action Rapide. La Force d’Action Rapide (FAR) fut un corps d’armée de l’Armée de Terre française créé le 1er Juillet 1984 dans le cadre de la réorganisation de l’Armée de Terre française qui devait pouvoir être déployé rapidement sur les théâtres d’opérations extérieures en cas de crise subite.

Lire la suite

À voir aussi: Les Unités Militaires

1994 - 1998

État-Major des Armées

Raymond Germanos prend les fonctions de sous-chef Opérations et il est élevé au rang de Général de Corps d’Armée en 1995 par Charles Millon, Ministre de la Défense. Il sert ensuite le nouveau Ministre de la Défense, Alain Richard jusqu’en 1998.

Lire la suite

À voir aussi: Les Écoles Militaires

1998 - 1999

Institut des Hautes Études de Défense Nationale

Centre des Hautes Études Militaires

Raymond Germanos prend la direction de l’Institut des Hautes Études de Défense Nationale et du Centre des Hautes Études Militaires (IHEDN-CHEM).

Lire la suite

À voir aussi: Les Écoles Militaires

1999 - 2002

Général des Armées

Raymond Germanos est promu au rang de Général des Armées en 1999. Il devient inspecteur général des armées et conseiller du Gouvernement pour la défense en 2001. Le grade de général d’armée est la position la plus haute dans la hiérarchie militaire française de l’armée de terre, de la gendarmerie nationale et de l’armée de l’air.

Lire la suite

À voir aussi: Les Grades Militaires

2002

2e Section des Officiers Généraux

Raymond Germanos est admis en 2e section des officiers généraux en février 2002. La deuxième section comprend les officiers généraux qui, n’appartenant pas à la première section, sont maintenus à la disposition du Ministre de la Défense.

À voir aussi: Les Unités Militaires